Club Cheval

Bio

Posez la question à n'importe quel groupe, la réponse sera la même. Oui, il y a toujours une part de magie quand des producteurs se réunissent pour composer. Canblaster, Myd, Sam Tiba et Panteros666, quatre acteurs de la foisonnante scène club française, mêlent leurs influences et mettent leurs idées nouvelles au service d'un défi : fusionner les micro-genres : house, r&b, techno, etc... pour n'en faire qu'un.

Ils se rencontrent à Lille pendant leurs études, unis par une volonté commune de création et d'expérimentation. Cette rencontre donne dans un premier temps naissance à quatre carrières distinctes, plateformes d'expérimentations et de développement des esthétiques propres à chaque membre. Ces expériences solos renforcent l'identité du groupe.

Club cheval se fait connaître grâce à deux EPs sortis sur Bromance, le label de Brodinski, et à quelques remixes pour Rihanna, Underworld, Two Door Cinema Club, Usher, ou encore plus récemment The Do.

Unis dans leur goût pour les premières productions de Timbaland - pensez à One In A Million d'Aaliyah, ou au premier album de Missy Elliott - ils sont aussi très sensibles à l'énergie novatrice de Soulwax, un groupe qui a su défier les catégories et appréhender la culture dance dans son ensemble. D’autres artistes comme Frank Ocean ou Jai Paul sont également parvenus, à leurs yeux, à repousser les limites de leurs genres et de leurs influences, en tirant le meilleur de leurs idées.

Chaque membre de Club cheval a un domaine de prédilection. Panteros666 est une drum machine humaine, Canblaster prend soin des mélodies, Myd excelle dans le sampling et l'ingénierie sonore, et Sam Tiba se concentre sur les voix et leur traitement. Mais c'est au moment où les quatre se réunissent en studio que la magie opère. « On s’est dit que la meilleure chose à faire c’était justement de ne pas tous faire la même chose, de conserver notre identité individuelle, pour qu’il puisse y avoir un échange et qu’on puisse chacun influencer l’autre avec notre propre connaissance et notre propre musique » affirme le groupe.

Les ambitions de Club cheval prennent forme sur Discipline, leur premier album.

Carte de visite du son Club cheval, l'album revisite un grand nombre d'influences - aussi bien r&b que house, ou encore techno - et puise dans l'expérience solo de chaque membre du groupe.  « Ce que vous devez garder à l’esprit, c’est que nous avons presque tous commencé par produire de la musique pour les clubs », explique Club cheval. « Au début, on voulait juste faire danser les gens, mais ça a évolué vers de vraies chansons. On a des influences électro et des influences R&B. On a aussi quelque chose de pop, un genre de musique qui est compréhensible mais totalement unique. »

« Le R&B est l’un des genres les plus complet et innovant qu’on ait aujourd’hui » ajoutent-ils. « Une grande part de la "folie" musicale actuelle, de la pensée avant-gardiste et de l’expérimentation vient de ce genre.»

La rencontre avec DJ Kore a été déterminante pour Club cheval. Il a apporté un regard extérieur et une vision solide et expérimentée pour tirer le meilleur de leurs idées et garantir une direction musicale cohérente. « C’est le mec qu’il nous fallait.  Quand il a entendu notre démo il a immédiatement su ce dont on avait besoin. Son rôle a été de nous faire garder le cap, et de mettre en valeur l’essence de Club cheval. Il nous a aidé à rendre l’album plus simple à comprendre. »

Le R&B est un genre qui peut vivre ou mourir sur le choix d’une voix. Club cheval a ainsi réalisé une partie des morceaux de l’album avec Rudy, un chanteur de R&B basé à Miami et dont la voix donne au son « Club cheval » une résonance plus universelle.

La voix de Rudy illumine Discipline, en particulier sur le titre provocateur Young, Rich and Radical. “You‘re so invincible, down with your self-control,” chante-t-il, accompagné de pianos et des chants obsédants d’une chorale d’enfants.

« On a appelé l’album Discipline parce qu’on voulait quelque chose de motivant et grand. Le titre Discipline est aussi un rappel à Underworld, on voulait faire quelque chose dans cette veine – plein de vie, de liberté et de sentiment d’émancipation. »

From The Basement To The Roof, un autre point marquant de cet album, est l’exemple même de la capacité de Club cheval à repousser les limites de genre. En contraste avec ses précédentes productions, exubérantes et breakées, Club cheval explore ici des territoires deeps et vaporeux, soutenus par les paroles énigmatiques de la chanteuse californienne Phlo Finister… « Nous voulions une voix féminine pour renforcer la sensualité et le romantisme du morceau. », précise le groupe.

La volonté de Club cheval d’innover, de se perfectionner et de continuer à grandir s’étend également au live. Le groupe explique : «  le show live est aussi important que l’album » etpromet d’apporter quelque chose de « complètement différent » lorsqu’ils seront sur scène. Ils ajoutent : « l’album est fait pour être écouté à la maison, dans la rue, dans la voiture. Le live sera plus fun et plus imprévisible. »

Adapter, innover, mélanger, créer. C’est ça Club cheval. Comme ils le disent si bien,  « l’évolution est dans l’ADN de notre musique. On est toujours en train de découvrir de nouveaux genres musicaux, en fonction de nos émotions et de ce que l’on vit, et on les partage autour de nous.  Nos vibes musicales sont en constant changement. »

www.clubcheval.net

Tracks

No Tracks Available


Upcoming Events

No Upcoming Events